LES CHEVAUX ET LE REIKI

GITAN

Un cadeau que je n'oublierais jamais ! 

 

GITAN est un très beau Camargue croisé Andalous, tout blanc. Exceptionnellement intelligent, très vif et très expressif, joueur et... têtu !!!

Ayant perdu un fer antérieur droit, et le maréchal férrant ne pouvant passer que cinq jours plus tard, il fallait apporter GITAN où se trouvait le maréchal ferrant.

 

Ce dimanche 25 mars 2012, il a donc fait un "voyage", de Sénas à Tarascon, pour être referré. 

 

En rentrant au Haras des Alpilles, il était très stressé, et ennervé d'avoir été enfermé dans le van pendant une heure; Je lui ai donc fait un soin de Reiki, car les prés étaient mouillés à cause de la pluie de la nuit et on craignait qu'il glisse et se fasse mal dans son champs...

 

J'ai donc commencé le soin mais chaque fois que je m'approchais pour concentrer le soin sur sa tête ou ses antérieur, ils bougeait et "fuyait" : sa manière de me faire comprendre qu'il voulait sortir du box et aller dans son champs !!!

 

Patiemment, j'ai continué les bras tendu, à deux ou trois mètres de lui, tout en lui parlant à voix basse, afin de le rassurer.

 

Au bout de 30 mn, GITAN s'est placé perpendiculaire à moi, la tête penchée en avant, les yeux mi-clos. Cinq minutes plus tard, il a fléchi ses antérieur, puis ses postérieurs, pour se coucher les yeux fermés !!!

A ce moment là, un frisson m'a parcouru le corps entier, accompagné d'une "chaleur humide" qui ne m'a pas quitté pendant toute la séance !!!

 

GITAN s'est relevé quand je suis venu poser mes mains tout le long de sa colonne vertébrale...

Debout, il m'a montré son antérieur gauche, en soulevant son sabot, puis après avoir posé mes mains sur ses articulations, il a fait pareil avec son antérieur droit... et cela s'est reproduit trois fois !

 

Enfin, après avoir à nouveau passé mes mains le long de sa colonne vertébrale, il est allé voir ce qui se passait à la porte de son box... "fermée" par une chaine et un tissus.

 

Un grand MERCI à GITAN pour cet échange merveilleux !!!

 

Gérard GAMBARO

D'autres témoignages sont en cours de rédactions...